Critiques,  Lecture

Phobos Tome 1 – Victor Dixen

Salut tout le monde !!

Embarquement imminent pour Mars aujourd’hui avec la fameuse saga Phobos de Victor Dixen.
Après avoir vu des tonnes de photos et d’articles concernant ces romans, et après avoir hésité longuement avant de me lancer je n’ai finalement pas pu résister à l’engouement général.






Auteur: Victor Dixen
Maison d’édition: Robert Laffont
Nombre de pages: 437
Note: 4/5









Résumé


« SIX PRÉTENDANTES.
SIX PRÉTENDANTS.
SIX MINUTES POUR SE RENCONTRER.
L’ÉTERNITÉ POUR S’AIMER.

ILS VEULENT MARQUER L’HISTOIRE AVEC UN GRAND H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial.
Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
ELLE VEUT TROUVER L’AMOUR AVEC UN GRAND A.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…
MÊME SI LE RÊVE VIRE AU CAUCHEMAR, IL EST TROP TARD POUR REGRETTER. »

Mon avis

Comme je le disais précédemment avant de lire ce livre j’avais déjà lu plein d’avis concernant celui-ci et du coup j’attendais beaucoup en le lisant et j’avais assez peur d’être déçue. Finalement il n’en est rien et j’ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture.

Les personnages

On embarque dans cette incroyable histoire à bord du Cupido avec 12 prétendants : 6 filles (Léonor, Kristen, Fangfang,Elisabeth, Safia, Kelly) et 6 garçons (Tao, Mozart, Marcus, Samson, Kenji, Alexei). Au début, j’avais un peu du mal à retenir qui était qui, d’où chacun venait etc… Au fil de l’histoire j’ai commencé à reconnaître un peu tout le monde voire de m’attacher à certains. J’ai beaucoup aimé Léonor et Kristen.

J’ai trouvé que Léonor était une jeune fille très courageuse et qui sait garder la tête sur les épaules. Sa « règle » pour les rencontres avec les prétendants m’a au début, amusée mais finalement, c’était plutôt malin. On sent que Léonor a été brisée par son ancienne vie et que c’est pour cela qu’elle essaye de toujours rester pragmatique et raisonnable. Elle ne laisse aucune place aux sentiments et au hasard, pour se protéger.

Kristen est une jeune fille douce, qui apaise beaucoup Léonor. Elles ont créé une amitié vraiment solide et elles sont très complémentaires.

On retrouve ensuite Serena Mc Bee qui m’a vraiment énervée tout le long du livre. Son appât du gain, coûte que coûte est juste répugnant et ses sbires le sont tout autant… Elle n’accorde aucune importance au genre humain et est très méprisante.

Parmi les personnages qui m’ont marquée il y a aussi Andrew Fisher, qui part sur les traces de son père qui travaillait pour le programme Genesis et qui va enquêter sur le décès de son père et du coup aussi sur cet intrigant programme….

L’intrigue

Envoyer 12 jeunes sur Mars afin de recréer l’espèce humaine, un scénario digne d’un grand film de science-fiction. Un pari assez risqué je trouve. Sur le coup, j’avais peur d’une histoire un peu légère et invraisemblable, avec une partie à l’eau de rose : les speed-datings. Mais finalement, j’ai été assez surprise car il y a vraiment une histoire « de fou » autour de ce grand voyage. Une histoire d’argent, de politique. Une histoire d’intérêts, de pouvoir. Une histoire d’humanité.

Comme on peut la retrouver dans d’autres romans tels qu’Hunger Games de Suzanne Collins, la terre entière est fascinée par ce voyage. Tout ne tourne qu’autour de celui-ci. Les familles rythment leur quotidien en fonction des rencontres des prétendants, ils s’habillent aux couleurs de ceux-ci … Tous ne vivent plus qu’à travers ces personnages qui deviennent finalement de véritables célébrités. J’avoue que cela fait un peu réfléchir sur l’humanité.

Finalement, une minorité de personnes arrivent à mettre à leurs pieds le monde entier en créant un programme des plus machiavélique.

On se laisse finalement portés, nous aussi par ces speed-datings entre les personnages. On attend la suite, on veut savoir qui sera choisi par quelle personne, s’il va y avoir des conflits entre les participants.

En parallèle, on suit la vie des prétendants sur le vaisseaux ainsi que l’association Atlas que l’on peut juger de criminelle.

Une histoire, que j’ai finalement trouvée haletante et il me tarde de lire la suite !! (Team Léo !)

Et vous ? Avez-vous aimé ? Si vous ne l’avez pas lu je vous le conseille vivement !

Bisous mes chats !

Laisser un commentaire