Critiques,  Lecture

A good girl – Amanda K. Morgan

Salut tout le monde ! Ma lecture du livre A good girl est terminée et je voudrais vous faire part de mon impression à propos de ce roman.

 

Tout d’abord, une présentation s’impose :

Titre : A good girl
Auteur : Amanda K. Morgan
Nombre de pages : pages
Note : ★★

Résumé

« Ses amis la pensent parfaite, et pourtant…
Ce qu’il faut savoir sur Riley Stone :

1. Riley Stone est la perfection incarnée (Demandez autour de vous.)
2. Elle a un faible pour son prof de français, Alex Belrose. (Qu’elle soupçonne ne pas être indifférent à son charme.)
3. La vie entière de Riley est déjà planifiée. (Ce n’est pas négociable.)
4. Elle a toujours su préserver ses petits secrets. (Toujours.)
5. Riley est persuadée que sa vie est sur la bonne voie. (Et rien ne pourra y changer quoi que ce soit.)
6. Elle n’a rien d’une adolescente ordinaire. (Et ne s’en cache d’ailleurs absolument pas.)
7. Les petits jeux, ce n’est pas vraiment son truc. (Mais s’il faut s’y prêter, elle gagne toujours.)
L’un de ces jeux est sur le point de commencer, elle le sent… Sauf que Riley a un plan. Et elle compte bien l’emporter. Car elle ne perd jamais.  »


Mon avis

Bon alors soyons honnête, ce roman est loin d’être l’un de mes favoris. Et pourtant il était plutôt bien parti. Au début de l’histoire je ne savais pas trop si j’appréciais ou non le personnage principal : Riley Stone. Je trouvais sa « perfection » gênante et surtout suspecte. Gentille, intelligente, serviable, généreuse, jolie… On découvre très vite que finalement sa perfection est un trouble psychologique. En effet, elle fait tout pour avoir et conserver cette image de perfection, rien n’est laissé au hasard et tout est calculé. Je n’ai pas réussi du tout, du début à la fin à m’attacher à ce personnage.

On retrouve donc en Riley, une adolescente perturbée mise de côté par sa famille puisqu’elle fait tout correctement, aimée de tous mais finalement de personne réellement. Elle se retrouve seule à gérer sa vie qu’elle veut parfaite et va parfois un peu trop loin pour rester dans la perfection.

Lorsque Riley tombe amoureuse d’Alex Belrose on croit tout de suite à une histoire d’amour cliché entre un professeur et son élève. Mais ce n’est pas tout à fait le cas. Leur histoire est tout sauf banale et le personnage d’Alex Belrose m’a plusieurs fois fait penser à Christian Grey, tant il aime tout contrôler et exerce une sorte d’emprise sur Riley.

Malgré tout, l’auteur arrive à nous tenir en haleine jusqu’à la fin du roman. On a envie de comprendre et de savoir qui est fou, Alex ou Riley et jusqu’à la fin on ne le sait pas vraiment. C’est finalement une lecture mitigée, peut-être qu’à la relecture elle me plairait plus. Et vous ? L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Un commentaire

Laisser un commentaire